Rédacteur web, un allié incontournable !

Le rédacteur web est un allié incontournable pour développer votre business. Vous ne manquerez pas de relever que nous avons parlé de business et non de site !

La rédaction web seo ne vise pas uniquement à enrichir votre site et à alimenter Google en textes, mais il s’agit aussi de décliner votre stratégie marketing, voire de l’initier par une bonne stratégie de sélection de mots-clés.

Pour bien accomplir sa mission, votre rédacteur web doit être un collectionneur de casquettes : auteur (plume agréable et maîtrise de la langue), référenceur et marketeur (au moins être un initié avancé).

Notre zoom « La rédaction web comme levier puissant du marketing digital » vous décrit ce métier exigeant en talents.

Rédacteur web : un allié incontournable

Vous vous demandez pourquoi il faut engager un rédacteur web ! Pour répondre à cette question, nous allons partir de deux constats.

1. Le marketing entrant remplace le marketing sortant.

L’explosion du numérique a transformé le processus d’achat en faveur du consommateur ; les spécialistes du marketing digital n’hésitent pas à parler de consom’acteur. Désormais, c’est le prospect internaute qui déclenche la transaction commerciale en navigant sur la toile et en évaluant une offre abondante : une simple requête tapée sur un smartphone suffit !

La bataille concurrentielle se déroule sur le Web. À défaut d’y être présent et bien positionné, la pérennité même de votre business est menacée.

2. Google préfère les menus textuels

À l’image des autres moteurs de recherche, le moteur Roi est une bête textuelle. Il s’appuie presque exclusivement sur vos textes pour indexer et évaluer vos pages web. Les Googlebots ne savent pas encore lire vos images et vidéos ! Aussi, pour attirer leur faveur, vous devez satisfaire leur appétit insatiable en textes. Leur plat préféré s’appelle « Texte optimisé on-page ». C’est la spécialité des rédacteurs web SEO.

La conclusion qui s’impose : tout annonceur doit être visible sur le Web grâce à un contenu textuel optimisé afin de pérenniser et développer son activité.

La question qui se pose : quelles sont les qualités qu’un bon rédacteur web doit posséder ?

La rédaction web : plus qu’une bonne plume !

Victor Hugo aurait été un mauvais rédacteur web ! La raison est simple : il n’aurait pas pu supporter les diktats littéraires de Google (un être mathématique) et ce dernier aurait condamné ses beaux textes aux oubliettes du web.

Le créateur de textes destinés au Web doit adapter son style à ces trois contraintes majeures :

  1. Les spécificités de la lecture sur écran.
  2. Les recommandations SEO de Google.
  3. L’objectif marketing du client (copywriting).

Comment rédiger pour une lecture sur écran ?

Le lecteur internaute n’a pas toujours le temps, l’envie ou le besoin de s’installer confortablement et se concentrer sur la lecture d’un contenu textuel (article, e-book, descriptif, email, etc.).

Nous commençons tous par lire le titre principal, scroller pour une lecture rapide des sous-titres et des passages mis en relief. Si le contenu correspond à nos attentes (volet marketing), alors on termine la lecture, néanmoins d’autres conditions doivent être réunies :

  • style d’écriture léger et agréable ;
  • texte aéré et confortable à la lecture ;
  • paragraphes courts, phrases simples et idées clairement développées ;
  • texte riche en informations utiles (première recommandation googlienne).

Comment rédiger pour les moteurs

Le meilleur des textes ne sera d’aucune utilité s’il n’est pas compris et apprécié par les bots d’indexation et d’évaluation. Le rédacteur web ne doit jamais oublier que le premier lecteur et critique littéraire à satisfaire est Google ! La casquette référenceur doit être constamment portée. L’auteur web doit brider sa créativité et obéir aux règles de l’optimisation on-page de ses œuvres :

  • utiliser les expressions clés dans des emplacements précis ;
  • user et abuser de synonymes ;
  • respecter les champs lexical et sémantique tels que définis par les moteurs (outils numériques dédiés) ;
  • rédiger les titres et méta-titres selon les règles SEO admises par la communauté des référenceurs ;
  • éviter le plagiat de textes sous menace de sanction ;
  • résister aux astuces du black SEO qui sont préjudiciables à long terme ;
  • prévoir un maillage de qualité et optimiser les ancres.

Comment marketer un texte ?

Un texte est toujours destiné à un objectif marketing et/ou commercial. Le client (entreprise ou entité non-commerciale) doit briefer le rédacteur sur son positionnement (niche ciblée), ses objectifs, le profil de sa clientèle, ses besoins, ses freins et sur la concurrence. Le rédacteur SEO fait alors appel à sa facette copywriter pour créer un texte convaincant et convertissant.

Bien qu’il s’agisse dans le fonds de séduire et convaincre par les mots, la mission du rédacteur web copywriter diffère de celle du copywriter publicitaire (concepteur rédacteur). En effet, il ne s’agit pas de créer des accroches et des slogans, mais de rédiger un contenu premium, à forte valeur ajoutée, tenant compte des intentions de recherche et qui promet subtilement des réponses adéquates. La vente n’est pas l’unique résultat escompté. Les marketeurs du digital raisonnent en conversion.

Même les textes qui ne font l’éloge d’aucune marque ou entreprise doivent être orientés vers un objectif déterminé. Un site est avant tout un outil marketing. Chaque article publié est un investissement dont la rentabilité doit être vérifiée.

Un rédacteur doit d’abord plaire à l’internaute comme simple lecteur (texte agréable), séduire Google comme principal prescripteur (texte optimisé) et convaincre le visiteur comme client potentiel (texte copywrité). Tout un art !

Quelles sont les qualités d’un bon rédacteur web ?

Nous avons déjà évoqué qu’un créateur de contenu web textuel doit être polyvalent (auteur, référenceur et vendeur). C’est un métier exigeant, porteur (la demande est et restera forte), passionnant … et parfois frustrant ! Le rédacteur web peut être un autodidacte, un reconverti à la rédaction web ou un diplômé en rédaction web.

Quelle formation à la rédaction Web ?

La forte demande en rédacteurs web a engendré la création de multiples cursus. Il peut s’agir de :

  1. Cursus universitaire classique : licence rédaction web et masters en techniques de communication numérique.
  2. Formations en ligne : bien que nombreuses et financées par tiers, il faut être très sélectif quant à la qualité et au professionnalisme du formateur à distance.
  3. Formations en continu : elles sont également finançables par les conseils régionaux ou Pôle emploi en faveur des salariés ou des demandeurs d’emploi.

Il importe de souligner que le diplôme n’est pas suffisant, le rédacteur web doit également posséder ou développer plusieurs qualités professionnelles pour persévérer et réussir dans ce métier.

Quelles sont les qualités d’un bon rédacteur web ?

Un rédacteur web peut travailler en indépendant (freelance), être salarié dans une agence web ou chez un propriétaire de site (entreprise privée ou autre organisme), travailler en équipe ou en mode solo. Quel que soit son statut, certaines qualités sont essentielles à réunir :

  1. Une bonne maîtrise de la langue de rédaction. En effet, si une étourderie ou coquille reste ‘pardonnable’, le style doit être agréable et adapté à la cible et à la nature du sujet traité.
  2. Une solide culture générale pour traiter des thématiques différentes.
  3. Une organisation rigoureuse. Autrement, le rédacteur ne pourra pas respecter ses engagements. Contrairement aux idées faussement répandues, travailler seul ou en indépendant ne veut nullement dire être libre de son temps.
  4. Une grande flexibilité pour s’adapter aux exigences du client et à l’univers de son site.
  5. Une communication aisée aussi bien avec le client qu’avec les membres d’une équipe.
  6. Une curiosité sans faille ; le rédacteur aime apprendre. D’ailleurs, il est obligé d’assurer une veille constante : nouvelles mises à jour des algorithmes des moteurs, nouveaux outils dédiés à la rédaction web, nouvelles pratiques de marketing digital. À défaut, son carnet de commandes se rétrécira.
  7. Une connaissance poussée en techniques marketing afin de prospecter, convaincre et fidéliser sa clientèle.

Comment collaborer avec un rédacteur web ?

« Un partenariat prestataire/client basé sur le long terme est plus fructueux. ». Cette affirmation prend valeur d’axiome en rédaction web. En effet, la rédaction de contenu web obéit à une stratégie éditoriale bien définie (marketing de contenu). Cette stratégie de contenu décline en textes la stratégie marketing et respecte une sémantique et un univers propre à chaque marque ou entreprise.

Dans l’idéal, le rédacteur web doit être au courant des détails du programme éditorial de son client ; il doit être au courant des articles déjà publiés (requêtes clés principales ou de longue traîne déjà optimisées) et de ceux programmés. De plus, il doit s’imprégner du champ sémantique et de l’univers de la marque ou de l’entreprise. C’est à ce prix que la cohérence et la complémentarité entre les contenus pourront être obtenus.

C’est ainsi que nous concevons notre partenariat avec nos clients qui nous confient la rédaction de leur contenu. C’est plus un accompagnement que des commandes isolées. Nous nous comportons en de véritables alliés de combat, car la visibilité sur les bonnes requêtes est un combat permanent. Nous possédons toutes les armes nécessaires. Notre collection de casquettes – et de chapeaux, pour les rédactrices de talent qui dominent ce métier – est à envier. Nous aimons les porter !

Sources :

— Articles platforme Textbroker (ex., https://www.textbroker.fr/le-metier-de-redacteur#:~:text=En%20effet%2C%20parmi%20les%20m%C3%A9tiers,d’%C3%A9criture%20que%20le%20format.&text=En%20somme%2C%20la%20r%C3%A9daction%20web%20ne%20s’improvise%20pas%20!)

— Articles plateforme codeur.com (https://www.codeur.com/blog/le-metier-de-redacteur-web/)

https://www.creads.com/blog/comment-faire/redaction-web

https://formation-redaction-web.com/fiche-metier-redacteur-web/#:~:text=Le%20r%C3%A9dacteur%20web%20n’est,avoir%20un%20esprit%20de%20synth%C3%A8se.

— ET surtout, ma propre expérience !